Vendredi 24 janvier 2020: Le Havre, capitale régionale des manifestations

Révolution libertaire

50 jours de mobilisation et le gouvernement est toujours dans le déni et
l’arrogance. Pour eux, le pays est peuplé d’une minorité d’extrémistes radicalisés et d’une multitude d’ idiot.e.s à qui il faudrait mieux expliquer pour qu’ ils comprennent…
I l est temps de les faire redescendre sur terre ! La grande majorité de la population refuse toujours cette réforme qui fera massivement baisser les pensions et nous forcera à travailler de plus en plus vieux.
La manoeuvre grossière du retrait (provisoire) de « l’âge pivot» ne change rien. Le projet de retraites par points contient le même principe «d’âge d’équilibre» pour les assuré.e.s du nouveau système !
Nous devons maintenant les contraindre à reconnaître ce rejet massif et obtenir le
retrait total du projet ! I l est nécessaire de renforcer la mobilisation en cours en relayant les secteurs comme les transports qui ont été en pointe depuis décembre.
Dans tous les secteurs, la journée du 24 janvier (jour de l’examen du projet loi en conseil des ministres) doit être une puissante journée de grève ! Ancrons la mobilisation dans la durée en multipliant les initiatives de luttes : grèves reconductibles, blocages, occupations, rassemblements populaires…
La bataille des retraites est stratégique pour notre classe. Poursuivons-la tous et toutes ensemble dans l’unité la plus large.

cnt_so_retraites_21_janvier_2020

Partager cet article