La synthèse anarchiste

m_laisant[1]

Puisque la synthèse anarchiste se réactualise avec un ouvrage récent, nous ne pouvons que fournir les textes d’origine. Face à un mouvement libertaire qui s’entre déchire à qui mieux mieux, il serait temps non pas de signer des appels incantatoires et vains à l’unité mais de mettre en pratique ce que nos anciens avaient déjà théorisé…

« La synthèse de la vie n’est pas stationnaire : elle crée, elle modifie constamment ses éléments et leurs rapports mutuels.

L’anarchisme cherche à participer, dans les domaines qui lui sont accessibles, aux actes créateurs de la vie.

Par conséquent, il doit être, dans les limites de sa conception, large, tolérant, synthétique, tout en se trouvant en mouvement créateur.

L’anarchiste doit observer attentivement, avec perspicacité, tous les éléments sérieux de la pensée et du mouvement libertaires.

Loin de s’engouffrer dans un seul élément quelconque, il doit chercher l’équilibre et la synthèse de tous ces éléments donnés.  »

 

voline_1924_synthese-anarchiste

fs_synthese_anarchiste_1928

Partager cet article