On ne veut pas être (re)traités comme des chiens !

Notre force, c'est notre nombre

On ne veut pas être (re)traités comme des chiens !

Les propositions qui transpirent à propos de la xième réforme des retraites sont alarmantes. Parmi les pistes explorées par la gauche caviar :

-          Faire passer à 43 ou 44 ans la durée de cotisations ;

-          Pour les fonctionnaires, prendre en compte pour le calcul de la retraite des dix dernières années à la place des six derniers mois, ce qui génèrerait une perte de 15 à 25% de baisse des pensions selon les cas ;

-          Une hausse des cotisations ;

-          Refonte du bonus des 10% pour les parents de 3 enfants …

Par contre sur le chômage, rien ou si peu !

L’automne sera à la mobilisation ou à la résignation. Nous aurons à lutter contre les centrales syndicales tendance « Pathé Marconi », entendez la voix de son maître… Nos acquis sont rognés depuis des années. Mais nous n’aurons que ce que nous serons capables de prendre.

Groupe libertaire Jules Durand

 

Partager cet article