Athéisme en danger

Molah

Athéisme en danger

Egypte

Après les poursuites pour blasphème et la diffamation religieuse, le code pénal égyptien va encore durcir son arsenal répressif puisqu’il compte criminaliser l’athéisme. Blasphémer peut conduire en prison : jusqu’à 5 ans ! La seule absence de croyance risque de devenir un crime d’où une possible peine de mort appliquée, en toute tolérance certainement. Si la Constitution égyptienne garantit bien « la liberté de croyance », son article 2 déclare l’islam comme « religion d’Etat ». Entre les Frères musulmans et les militaires, nous avons le choix de la dictature. Notre philosophe Voltaire aurait rétorqué qu’un choix n’est pas une liberté. Vous avez la liberté de croire mais uniquement croire en une religion monothéiste. Et encore, les chrétiens et les juifs sont souvent victimes d’exactions. Pour vivre heureux vivons cachés.

Si condamner l’athéisme revient à donner des gages aux islamo-conservateurs, il est évident que vivre son athéisme au pays des pharaons va devenir intenable pour les non-croyants. Déjà les Coptes étaient victimes d’assassinats car l’Egypte est à 90% un pays musulman ; des musulmans peu enclins à accepter la concurrence. Il ne fait pas bon être en dehors de la religion majoritaire.

Bien entendu, nous pouvons dénoncer cette criminalisation de l’athéisme en cours mais nous pouvons surtout boycotter le tourisme dans ce pays et le faire savoir. Taper là où ça fait mal : au portefeuille de l’Etat.

Turquie

L’apprenti fasciste Erdogan continue à purger son pays : des milliers de fonctionnaires  limogés, une presse bâillonnée, des peines de prison distribuées par centaines d’années. Il continue ses frappes aériennes et d’artillerie lourde sur Afrin pour nettoyer cette région des Kurdes qui résistent tant bien que mal. Et plutôt mal étant donné le lâchage des occidentaux et l’entente russo-turque. Les Kurdes représentent un véritable danger pour tous les pays musulmans voisins. La revendication de l’égalité homme-femme, le fait de voir des bataillons kurdes commandés par des femmes…la mise en place d’un confédéralisme démocratique. Le respect de la diversité religieuse mais aussi de l’athéisme, voilà qui risque de souder les mollahs de nombreux pays contre la sensibilité libertaire des Kurdes du YPG.

Les civils kurdes d’Afrin sont assassinés par les bombes turques, un sacré partenaire de l’OTAN. Les Kurdes ont combattu les djihadistes et vaincu à Rakka mais la racaille occidentale jouent aux Ponce Pilate et s’en lavent les mains. Macron a rencontré Erdogan et parlé de désaccords sur les libertés individuelles. Le président français  a évoqué cependant la perspective d’une « coopération » entre la Turquie et l’Union européenne…C’est vrai que dans certaines sphères les affaires sont plus importantes que la vie humaine.

Iran

Des Iraniennes bravent les autorités religieuses et enlèvent leur voile. Parce que l’Iran, ce brave pays de la liberté, oblige les femmes à se voiler. Depuis la révolution islamique, une loi impose aux femmes de sortir voilées et couvertes de pied en cap. Elles commencent, même si leur nombre est encore infime, à se dévoiler  dans l’espace public. Au début les amendes pleuvaient, maintenant ce sont des peines de prison. Nous ne pouvons qu’être solidaires de ces femmes courageuses. Dans ce pays aussi, l’athéisme est religieusement condamné…en toute conscience.

 

Goulago L.H.

 

Partager cet article