Makhno, purges staliniennes

Marteaux

Les années 1937-38 furent une terrible période en union soviétique. Staline attaqua les ennemis qu’il percevait au sein du parti Communiste, assassinant ceux organisés au sein de l’Opposition Trotskiste aussi bien que de nombreux vieux bolchéviques comme Boukharine, Kamenev et Zinoviev.
Ainsi les membres survivants du mouvement makhnoviste et anarchiste n’échappèrent pas au massacre.
Pratiquement tous les makhnovistes qui n’avaient pas été assassinés durant les années 1918-1922 furent arrêtés et exécutés.
Un des premiers makhnovistes à être arrêté fut le proche associé de Nestor Makhno, Ivan Lepetchenko, abattu par le NKVD à Mariupol le 20 octobre 1920. Son frère Pavel, également anarchiste-communiste, semble avoir péri au même moment.
Les frères Zadov, Lev et Daniilo, furent abattus en septembre 1938 et Victor Belash périt la même année.
(On peut trouver sur le site Libcom des biographies en anglais de Lev Zadov et Victor Belash).
Parmi les autres makhnovistes qui furent abattus, il y avait Grigory Seregin (1884 – 1938) qui était né dans une famille paysanne à Kaluga et qui avait travaillé comme monteur à Goulaï Polé. Il avait été un anarchiste communiste depuis 1906. Depuis 1917 il avait été membre d’un comité d’usine et il fut actif au sein du syndicat des métallurgistes. De la seconde moitié de 1917 jusqu’à avril 1918, il présida les communes industrielles de Goulaï Polé, le conseil du ravitaillement alimentaire et il fut membre de l’assemblée cantonale ou zemstvo. Au début de 1918, il présida la section de ravitaillement des forces makhnovistes.
Il fut membre du mouvement makhnoviste à partir d’août 1918 et il fit fonction de secrétaire lors du second Congrès du District de Goulaï Polé (12 au 18 février 1919). En mars 1919 il fut nommé chef adjoint de l’Approvisionnement de la brigade de Makhno. Au Congrès Général de l’Armée le premier septembre 1919, il fut élu membre de l’Etat-Major des makhnovistes, devenant un inspecteur et plus tard le responsable du ravitaillement alimentaire qu’il dirigea jusqu’à l’été 1921. Le 28 août 1921, avec un détachement de Makhno, il passa en Roumanie. En 1924, il profita de l’amnistie offerte par le régime soviétique et retourna en Ukraine. En 1930, il travaillait comme monteur à Aleksandrovsk. Il fut exécuté en 1938.
A Goulaï Polé, en février-mars 1938, le NKVD local arrêta 40 personnes…

purge-finale-des-makhnovistes

retour_sur_l_ukraine_de_makhno

Partager cet article