L’Affaire Durand: un forfait judiciaire

 Mise en page 1

Durand_affiche A4

Le 18 août 1910, au Havre, commence une grève des charbonniers…Le 10 septembre, Dongé, un chef d’équipe de la Cie Générale Transatlantique, non-gréviste, décède des suites de coups portés lors d’une bagarre d’ivrognes, la veille, quai d’Orléans. Une véritable machination se met en place contre Jules Durand, secrétaire du syndicat des charbonniers, accusé d’avoir commandité le meurtre de Dongé en assemblée de grévistes…Campagne de presse, faux témoignages conduisent la pauvre Durand aux Assises de Rouen où il est condamné à la décapitation…

Partager cet article