La correctionnelle pour une inspectrice du travail ?

Numérique

L’INSPECTRICE DU TRAVAIL DE TEFAL RENVOYEE EN
CORRECTIONNELLE POUR AVOIR FAIT SON TRAVAIL !
Notre collègue, inspectrice du travail de Haute Savoie, vient de recevoir une citation à
comparaitre au tribunal correctionnel d’ANNECY le 5 juin 2015 à 14h00 en tant que
prévenue pour recel (passible de 5 ans d’emprisonnement et de 375000 euros
d’amende !) et violation du secret professionnel (un an d’emprisonnement et 15 000
euros d’amende !) à la suite d’une plainte déposée par l’entreprise TEFAL.

Appel national – TEFAL veut ecraser l’inspection du travail – v def-RA

Partager cet article