Autopsie d’une imposture

Antifascisme

Si, sur le terrain de l’histoire, aucune vérité n’est jamais acquise – il suffit finalement qu’un document surgisse pour que les optiques changent –, la guerre civile espagnole, sujet d’étude inépuisable, demeure, pour des raisons que nous tenterons d’élucider, un champ de bataille toujours fertile en réinterprétations. Encore faut-il que ledit document soit authentifié et incontestable. Dans le cas qui nous intéresse – et dont Jesús F. Salgado a tiré une remarquable enquête –, l’usage d’un faux journalistique, légitimé par un représentant notoire de la caste histo-rienne, a finalement suffi à renverser, de but en blanc, une perspective assez largement admise jusqu’alors sur les pratiques répressives du bloc stalino-socialo-républicain en charge effective du contrôle de l’ordre public dans un Madrid assiégé où les forces libertaires, très loin d’être majoritaires, jouèrent plutôt un rôle d’élément modéra-teur.
Autopsie_d_une_imposture_

Partager cet article