Vélorution au Havre le samedi 25 mars 2017 et Centenaire de la mort d’Octave Mirbeau

Vélorution_FlyerMars2017_A4x1_OK

Un petit coup de vélo l’après-midi et le soir on se retrouve à la soirée Mirbeau  au Havre?

Centenaire de la mort d’Octave Mirbeau

 Normand, il l’est, mais oublié de la mémoire collective, très loin de l’aura de

Maupassant et de Flaubert… Sulfureux et pourfendeur de l’injustice, il l’est sans aucun doute, ce qui lui vaut certainement un déficit de notoriété dans le panthéon des hommes de lettres du XIXe. Le Journal d’une femme de chambre, adapté au cinéma par Luis Buñuel et plus récemment par Benoît Jacquot, demeure, avec peut-être la pièce Les Affaires sont les affaires, son oeuvre phare aux yeux du grand public. Mais la plume d’Octave Mirbeau ne s’arrête pas là comme le prouve sa carrière prolifique : il publie près de 1 400 articles dans une quarantaine de journaux et revues (Les Temps nouveaux, L’Humanité, mais aussi Le Figaro, Le Journal ou Le Matin…).

C’est pourquoi, dans le cadre de la commémoration du centenaire de sa mort survenue en 1917, le Groupe d’Etudes Sociales du Havre, avec la participation de la Compagnie W et le soutien de la Société des Amis d’Octave Mirbeau, organise une soirée exceptionnelle autour de l’écrivain maudit.

En première partie, Sonia Anton, chercheur à l’Université du Havre, présentera la correspondance d’Octave Mirbeau. Dans un second temps, la Compagnie W  vous fera découvrir un pamphlet paru en 1888 et intitulé La Grève des électeurs, et cela à quinze jours de l’ouverture officielle de la campagne électorale des Présidentielles… Un écrit inconcevable de nos jours…

SAMEDI 25 MARS 2017 - 20H30

Salle René CASSIN, 130 Rue Anatole France 76600 Le Havre

 Soirée à l’initiative du Groupe d’Etudes Sociales du Havre, de la Compagnie W, avec le soutien de la Société Octave Mirbeau.

Libre participation

Partager cet article