Tracts Premier Mai des 3 CNT françaises

Féministes au combat

Le 1er mai n’est pas la fête du travail, c’est une journée de lutte internationale où les travailleurs du monde entier portent les revendications du camp du travail contre le
camp du capital. Nombreux sont ceux qui voudraient nous faire croire que les intérêts des travailleurs et des patrons sont les mêmes mais il n’en est rien et l’évolution de ces
derniers temps ne fait que le confirmer. Tout est fait pour faciliter l’exploitation, la flexibilité, la précarité d’une majorité de la population au profit d’une minorité.
Aujourd’hui, au niveau mondial, 1% de la population détient autant que 99% et 80% de la population ne détient que 5,5% des richesses mondiales.
tract-cnt-1er-mai-2015

tract-1er-mai-2015

tract-1er_mai-lyon-02

Partager cet article