Premières victoires des salariés contre TFN Propreté Sud-Est

Nettoyage

Agents de nettoyage du centre commercial Confluence

Premières victoires des salariés contre TFN Propreté Sud-Est

 

En grève le 19 septembre, à l’appel de leur syndicat CNT – Solidarité Ouvrière du nettoyage et après 5 heures de négociations, la direction régionale cède sur la plupart des revendications.

Un protocole de fin de conflit a été signé à 19h30. Voici un aperçu des avancées obtenues par l’action des salariés et de leur syndicat.

TFN Propreté Sud-Est propose de réintégrer au 1er septembre la salariée licenciée ;

la société prendra en charge l’entretien des tenues de travail, les frais ne seront plus supportés par les salariés ;

désormais, le temps d’habillage et de déshabillage seront compris sur le temps de travail ;

un rappel de salaires sera fait pour toutes les heures supplémentaires et complémentaires effectuées ;

un rappel de salaires sera réalisé sur les primes de responsabilité pour les heures effectuées,

TFN mettra à jour toutes les fiches de poste ;

Concernant les interrogations en matière de sécurité des salariés travaillant de nuit une étude va être mis en place par le CHSCT ;

TFN s’engage à une meilleur gestion de l’approvisionnement du matériel de travail ;

Concernant les problèmes découlant de la bonne application des dispositions conventionnelles comme l’annexe 7 une régularisation va être effectuée ;

TFN s’engage à remplacer tous les salariés absents ;

concernant l’embauche de CDD en CDI, cela se fera au cas par cas en fonction des besoins en lien avec la chef d’équipe .Le syndicat veillera à ce que les règles en la matière soient respectées. Dors et déjà l’embauche d’un CDI est acquise ;

d’une manière générale, TFN Propreté Sud -Est reconnaît ses problèmes de management et engage des actions précises en lien avec le CHSCT.  La société sanctionnera les abus de l’encadrement.

Les parties se retrouveront le 18 octobre pour faire un point sur l’évolution de la situation.

 

La CNT – Solidarité Ouvrière veillera scrupuleusement au respect des engagements de TFN Propreté Sud Est.

Par ailleurs, dès à présent, le syndicat demande à la direction l’ouverture de négociations concernant la situation de l’ensemble des salariés de l’entreprise.

Allant dans ce sens, une rencontre avec le syndicat aura lieu vendredi 27 septembre au siège de la société, concernant les agents de la sous-traitance du chantier Kéolis (métro-tramway …).

Partager cet article