Premier Mai au Havre

Noir et rouge

Les blocages de la ville du Havre deviennent très efficaces et ce qui est nouveau c’est que les automobilistes et routiers sont de plus en plus nombreux à montrer leur solidarité avec les « bloqueurs » alors qu’au début cette stratégie d’action directe les dérangeait dans leurs habitudes, leur train train…L’action devient populaire. C’est une bonne chose.

Reste qu’au niveau de la manifestation du jeudi 28 avril, il y avait moins de monde dans la rue qu’à l’accoutumée: 5 à 6000 personnes. Ce qui reste somme toute une mobilisation significative.

De nombreux salariés attendaient le Premier mai et se réservent pour les grèves annoncées du mois de mai.

Ce qui nous alarme plutôt, c’est l’attitude de la police sur le plan national, notamment au niveau de la violence à l’encontre des jeunes. On est en droit de se demander si l’extrême droite dans les rangs policiers n’est pas à la manoeuvre, ce qui dénote un manque de contrôle du gouvernement vis-à-vis de sa police. Bref, rien de bien réjouissant pour les manifestants car le futur s’annonce tendu.

Le Groupe libertaire Jules Durand appelle à la manifestation syndicale du Premier Mai, dans les rangs de nos organisations syndicales respectives. Nous demandons aux militants anarcho-syndicalistes havrais d’intervenir pour une plus grande convergence des luttes. Rendez-vous à Franklin à 10h30.

bulletin_internat.no6

Baltimore_et_le_mouvement

tract160331

Partager cet article