María Luisa Marín: mouvement des locataires

Cochon synd locataires

La carrière de María Luisa Marín marqua le début et la fin du
mouvement radical des locataires au Mexique. Son travail
comme organisatrice populaire témoigne d’une énorme force de
caractère et d’engagement en faveur de la justice sociale.
Encouragée par les idéaux de démocratie exprimés dans les
discours officiels de la Révolution, elle demanda des
changements radicaux dans la nature de la société mexicaine.
Inspirée par la rhétorique du communisme international et par
les premières campagnes pour l’émancipation des femmes,
Marín se dédia généreusement à l’amélioration de la vie
quotidienne des résidentEs ouvrierEs de Veracruz. Malgré son
usage, parfois un peu trop zélé, des tactiques d’action directe,
María Luisa ne manqua jamais d’insister sur le fait que les
propriétaires et les officiels de la municipalité devaient prendre
en compte les mauvaises conditions de logement dans lesquelles
beaucoup d’habitantEs de la ville portuaire étaient forcéEs de
vivre et faire quelque chose pour eux/elles. Bien que sa vision
utopique d’une humanité émancipée, qu’elle partageait avec les
autres locataires protestataires, ne fut jamais atteinte, l’adhésion
passionnée de María Luisa Marín au mouvement des locataires
au Mexique représente un puissant exemple d’engagement d’une
femme en faveur des objectifs de la justice sociale.

CATS-Marin-brochure

Partager cet article