Européennes 2014: pour une abstention massive

buitreeuro[1]

En PJ, le libertaire du mois de Mai 2014.

Aux élections européennes, pas une voix des travailleurs ne doit aller aux partis politiques ! Quelque soit le parti choisi par un électeur, son pseudo choix n’aura aucune incidence sur le fonctionnement technocratique de l’Europe.

Pour autant, les libertaires sont internationalistes et pour une Europe fédéraliste et libertaire. Pour construire l’Europe que l’on souhaite, il faudra détruire l’édifice actuel pour en reconstruire un sur de nouvelles bases en s’appuyant sur un mouvement anarcho-syndicaliste puissant car on ne fera pas l’économie d’un regroupement des forces syndicalistes libertaires dans une Fédération syndicale plurielle et unie sur l’essentiel: indépendance du syndicalisme vis-à-vis de tout parti politique, fédéralisme, action directe et lutte contre l’Etat.

le Libertaire N° 64 Mai 2014

 

Partager cet article