El Khomeri : pas d’autre choix que de gagner

nos-reves[1]

El Khomeri : pas d’autre choix que de gagner

Nous constatons les dégâts et mensonges du gouvernement Hollande, Valls, Macron. Pas besoin d’épiloguer.

Sarkozy vient à son tour d’annoncer son programme : suppression de 300 000 fonctionnaires, calcul de la retraite sur les 25 dernières années, travail de 25% en plus pour les profs, recul de l’âge pour partir en retraite…Bref pas de quoi réjouir les travailleurs. Sans compter ce qu’il ne dit pas.

Sinon, dans l’ombre de tous ces démocrates, se tapit Madame Le Pen et son extrême droite. Là non plus, rien de rassurant.

La plupart des gens ont bien compris que les partis politiques étaient dépassés pour trouver des solutions. Les citoyens désertent ces structures obsolètes qui ne rêvent que du pouvoir pour mieux asservir le Peuple car le pouvoir est maudit. Aux individus de se prendre en main sans espérer quoique que ce soit d’un sauveur.

De deux choses l’une : ou nous n’arrivons pas à mobiliser massivement et sur un temps long pour faire barrage à cette loi El Khomri et nous nous ferons laminer jusqu’à l’os  pour une longue période de reculs sociaux ou nous stoppons ce gouvernement réactionnaire et pourrons à ce moment engager un mouvement de reconquête sociale.

Alors pas d’hésitation, car nous n’avons pas le choix. Gagner pour limiter la casse et repartir de l’avant ou se faire écraser et se retrouver dans la longue nuit des reculs sociaux.

En avant donc, le 17 mars, le 24 mars et le 31 mars, c’est plus d’un million de personnes qu’on doit retrouver dans la rue car tu peux voter, pétitionner mais c’est dans la rue que ça se passe !

Le Groupe libertaire Jules Durand appelle à faire grève et manifester massivement, le jeudi 31 mars 2016.

Tract 9 Mars 2016

tract loi travail – cnt-rp

Partager cet article