Droits des femmes: le 8 Mars, et après ?

Féminisme

Le 8 mars, on en parle des femmes…mais au quotidien aussi: quand leurs salaires dans le privé comme dans le public sont inférieurs à ceux des hommes. Quand elles sont victimes de violences conjugales, de viols…Ces viols que l’on retrouve systématiquement dans les pays en guerre (Syrie…) comme arme de destruction personnelle massive. Ces hommes peu courageux avec leurs fusils, ces deuxièmes sexes…ont toujours humilié les femmes.

Alors le 8 mars, on peut manifester, dénoncer mais c’est au quotidien que les droits des femmes doivent avancer et ne pas reculer comme dans certains pays comme l’Espagne à propos de l’avortement…

Les féministes libertaires se battront pour obtenir de nouveaux droits et combattront tous les militarismes car il n’existe pas de guerre juste ou de guerre propre ! A bas toutes les armées!

Partager cet article