Charlie-Hebdo: Salmann Rushdie :

Solidarité

Réaction de Salmann Rushdie :

« Cette ideé que les caricaturistes ou écrivains qui critiquent l’Islam

sont fauteurs de troubles, s’en prennent aux faibles que sont les

musulmans, propagent la haine, et que quelque part ils sont responsables

de ce qui leur arrive est une idée savamment orchestrée par les

milliardaires saoudiens pour redéfinir l’Islam dans un sens répressif.

Des milliards et des milliards sont dépensés par les autorités

Saoudiennes, Quatari, Pakistanaises, Iraniennes, pour créer un monde

clos, totalitaire, où les droits de l’homme sont un accident de

l’histoire. Beaucoup d’argent… pour créer un monde réactionnaire de

1,5 milliard de musulmans. La bonne nouvelle, c’est que, pour la

première fois, ça a raté… la victimisation constante de l’Islam pour

mieux oppresser les non-croyants a raté… parce que les musulmans

français ont défilé massivement pour soutenir Charlie Hebdo. C’est

unique et c’est un point de renversement inespéré dans le monde musluman

en faveur des droits de l’homme… Le problème, c’est l’arrivée des

« oui…mais », ces commentateurs et journalistes occidentaux qui disent

« oui… mais… ». « Oui, il faut défendre la liberté d’expression, MAIS

il ne faut pas insulter les musulmans » « Oui c’est un droit, MAIS

critiquer l’Islam est trop facile ». Ces journalistes jouent

merveilleusement leur rôle dans un jeu qui les dépasse, celui de

contrôler le monde musulman dans son ensemble et de l’enfermer dans une

idéologie fabriquée pour protéger les élites et permettre aux ambitieux

d’utiliser la religion pour contrôler les hommes et les femmes ». [Salman

Rushdie sur HBO, chaîne américaine]

Partager cet article