Blocages au Havre et dans la région, le 17 Mai

Manifestation contre les crimes policiers et les violences policires.

Alors que 74% de la population rejette la loi, le gouvernement accroît son illégitimité en passant en force par l’arme anti-démocratique du 49.3 (adoption sans vote des députés).
Qu’il se rappelle qu’en 2006, malgré le vote pour la mise en place du Contrat Première Embauche (CPE) avec ce même 49.3, les mobilisations, qui s’étaient amplifiées, avaient envoyé la loi à la poubelle malgré son adoption.
La loi prévoit la possibilité de faire passer des accords d’entreprise contre l’avis des syndicats représentant plus de 50% des salarié-e-s par référendum (organisé par les patrons) sous prétexte de démocratie sociale.
D’autant que la durée de vie des accords d’entreprise serait fixée à 5 ans, à l’issue desquels TOUS les droits des salarié-e-s tomberaient. Il faudrait donc tout renégocier tous les 5 ans !

16 05 12 – Tract unitaire13e – 12mai2016 v2-2

cnt

intersyndicale

Partager cet article