Au Havre, après le pic de pollution : le pic d’abstention

Notre force c'est notre nombre

Au Havre, après le pic de pollution : le pic d’abstention

Tous les politiciens y compris ceux d’extrême droite confisquent la parole des travailleurs et l’usurpent de manière éhontée.

Quand on parle du «  tous pourris », les anarchistes y incluent bien entendu tous les politiciens de l’extrême gauche à l’extrême droite en passant par la kyrielle des autres partis.

Le Front National est un parti de dynastie. Marine Le Pen est l’héritière de son père et Marion fait  partie du cercle familial. Cela s’appelle du népotisme et quand l’extrême droite fustige l’oligarchie omniprésente en France, cette oligarchie qui confisque le pouvoir entre les mains d’un petit nombre, on est en droit de se marrer…Les gogos d’électeurs sont vraiment pris pour des cons et ils en redemanderaient ?

Les travailleurs qui voteront pour le F.N. se trouveront gruger comme ils l’ont été pendant des années par les partis de gauche et d’extrême gauche.

Il n’y a pas de salut pour les ouvriers dans l’électoralisme, conséquence directe de la démocratie représentative…

L’émancipation sera l’œuvre des travailleurs eux-mêmes.

Les politiciens assèchent notre pouvoir d’achat, asséchons la trésorerie des partis politiques.

Donner sa voix, c’est perdre la parole. Retrouvons notre parole confisquée ! Pas une voix pour les pourris ! Notre force, c’est notre nombre en dehors des politiciens.

Le prochain numéro de notre journal « le libertaire » sera consacré à l’abstention. A lire dès vendredi soir…

Partager cet article