Assez de crimes de guerre !

Anarchie

Des tambours de guerre et des slogans militaristes se font jour librement dans un contexte de massacre humain. Face à ce scénario, les antimilitaristes que nous sommes ne peuvent rester passifs.

L’invasion que le gouvernement Poutine a menée, les bombardements de la population civile ukrainienne sont des crimes, non seulement pour le droit international, mais aussi pour quiconque croit en la vie. C’est un fait objectif qui n’a pas besoin de qualification, ni de contextualisation. Toute guerre est un crime contre la raison et l’humanité.

Le meurtre de milliers de civils, dont de nombreux enfants, doit faire l’objet du plus grand rejet de l’opinion publique internationale. L’utilisation des couloirs humanitaires à destination de la Russie ou la Biélorussie doit être de même condamnée.

Les libertaires exigent un cessez-le-feu, l’arrêt immédiat de toutes les opérations militaires des troupes de Poutine, ainsi que l’arrêt de l’avancée des troupes sur la population ukrainienne. C’est la première condition pour que la table des négociations et du dialogue trouve une voie vers une résolution pacifique de cette situation provoquée par le président russe.

Ainsi, nous exigeons l’ouverture de corridors humanitaires qui assurent aux populations les plus durement touchées par la guerre à la fois l’entrée de nourriture et d’eau, de produits de première nécessité et bien entendu tout ce qui a trait au médical… ainsi que le départ volontaire de toute personne qui le demande (vers d’autres pays que la Russie et la Biélorussie), y compris les déserteurs qui peuvent en avoir assez dans n’importe quel camp, quel que soit le front. Nous constatons que de nombreux Russes se rendent ou désertent. Ils ont bien raison et il faut soutenir les déserteurs. Ces derniers ne sont pas des lâches mais ont bien compris qu’ils étaient utilisés comme chair à canon dans un but qu’on ne leur avait pas expliqué au départ. Dans l’armée russe, les pertes humaines sont considérées comme négligeables et le militaire est une « ressource inépuisable ». Le fait que trois généraux russes aient été tués en dit long sur le moral des troupes qui doivent être galvanisées par de hauts gradés, en premières lignes.

Nous exigeons aussi de tous les pays une politique d’accueil globale qui offre des conditions de vie décentes à ceux qui fuient l’horreur ; plus de deux millions d’Ukrainiens à ce jour. Nous avions déjà proposé de réquisitionner tous les châteaux et propriétés des oligarques russes et ukrainiens en France pour loger en partie les réfugiés.

Enfin, nous demandons à la communauté internationale dans son ensemble de rechercher les voies de résolution de cette agression. Des voies qui, à notre avis, n’ont même pas encore été explorées.

Les libertaires expriment leur solidarité avec le peuple ukrainien qui subit en première ligne l’agression injustifiée d’un gouvernement autoritaire digne successeur de Staline. La dignité des personnes qui, à mains nues, tentent d’arrêter l’absurdité de la guerre, émeut le monde et sert d’inspiration à l’humanité. De même, nous voulons également exprimer notre solidarité avec le peuple russe qui manifeste dans les rues contre l’invasion et qui est brutalement réprimé par Poutine lui-même. Notre solidarité va aussi aux journalistes qui risquent 15 ans de prison s’ils/elles dénoncent la guerre.

Dans cette guerre, comme dans les autres qui ravagent d’autres parties du monde, personne ne gagne et personne ne gagnera. C’est l’humanité qui perd déjà. C’est pourquoi les libertaires se positionnent contre la guerre, c’est notre éthique pacifiste. Assez de crimes de guerre ! Assez de guerres ! Vive la Révolution sociale et libertaire.

PS: quand on fabrique des armes, c’est qu’un jour, on s’en servira. Quand on fabrique des ogives nucléaires, c’est qu’un jour, on s’en servira.

Partager cet article