Anarcho-syndicalistes grecs

Désobéissance
Salut camarades,
Je m’adresse à vous pour vous informer sur nos actions actuellement en Grèce.
À partir de la déclaration du référendum, une grande partie des entreprises a arrêté de
payer les salaires, tout en ajoutant que cela ne va pas changer si le Oui ne passe pas. On a 30 à 40 cas de lock-out. La GSEE (CGT Grecque) a assisté [soutenu] l’appel du Syndicat de Patronat (SEV) pour l’annulation du référendum et l’accord direct avec le FMI, la BCE et l’UE, pour assurer que la Grèce reste à l’UE et la zone euro.
Message_de_Grece_de_Rocinante

Partager cet article