Abstention massive aux élections européennes de 2014!

Abstention active

Les mensonges

Benjamin Disraeli, homme d’Etat anglais au XIXè siècle, indiquait qu’il existait trois sortes de mensonges :

-          Les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.

Aujourd’hui nous pourrions ajouter les sondages et les évaluations.

Suite aux annonces de Valls concernant les 50 milliards à « trouver », on a vu fleurir des sondages commandités pour les besoins de la cause : 59% des Français seraient pour le gel des salaires des fonctionnaires. De qui se moque-t-on ? Depuis quand les salariés seraient-ils pour le gel de leurs rémunérations ? Est-ce qu’une baisse des salaires des fonctionnaires augmenterait de manière corrélative le salaire des travailleurs du secteur privé ? Un fort pourcentage de nos concitoyens serait aussi pour diminuer le nombre de fonctionnaires hors Education Nationale et hors police . Encore une fois : de qui se moque-t-on ? Alors que notre pays connaît un chômage endémique et catastrophique, les Français seraient pour accroître le nombre de chômeurs et pour empêcher leurs enfants de rentrer dans la Fonction publique. Au-delà de la manipulation médiatique, nous sommes dans l’indécence la plus complète. Cela corrobore que les médias sont à la botte du pouvoir et que les politiciens sont des menteurs, ce dont nous n’avons jamais douté.

Mais les socialistes vont en payer le prix fort aux européennes. Les syndicats dont les centrales courroies de transmission du PS appellent à une grève le 15 mai mais on sait pertinemment que la mobilisation sera faible. Pourquoi perdre une journée de salaire quand il n’y aura aucune perspective de continuer à mobiliser puisque les grandes vacances arrivent et que nous ne sommes plus en 1953 ! Gageons que les syndicalistes du PS essaieront de mobiliser plutôt leurs électeurs pour limiter la casse aux élections européennes.

Nos bons socialistes feraient bien de réétudier l’histoire car le parti nazi est arrivé au pouvoir en 1933 suite aux mesures d’austérité imposées au peuple allemand et nous sommes dans une configuration économique et politique similaire.

La gauche poursuit inexorablement la politique de la droite. Au passage, elle lamine le syndicalisme qui était pourtant chancelant. Les gens écoeurés se replient sur eux-mêmes. Que la gauche ne compte pas sur nous pour leur servir la soupe !

Aux européennes, les libertaires appelleront à nouveau à l’abstention.

Ils gèlent nos salaires, nos retraites…Gelons la trésorerie des partis ! Pas une voix pour les partis politiques qu’ils soient de droite, de gauche ou d’extrême droite.

Les travailleurs doivent refuser de voter et invalider par un fort taux d’abstention la démocratie des riches. Et a fortiori leur démocratie européenne qui nous roule dans la farine et ne sert que les intérêts de la caste bourgeoise. Pas une voix pour cette extrême droite qui surfe sur le racisme distillé au sein de la société française et qui la gangrène. Il ne suffit pas d’écouter quelques intellectuels humanistes pour essayer de nous convaincre que la France n’est pas raciste. Il suffit d’aller sur les chantiers, dans les usines voire certains secteurs de la fonction publique pour s’apercevoir que l’arabe d’aujourd’hui a remplacé le juif d’hier.

Honte aux politiciens qui continuent leurs basses besognes au profit du patronat. Nous le disons haut et fort : c’est dans la rue que ça se passe. La vraie démocratie est là !

 

 

Partager cet article