Le 22 mars 2018, tous et toutes en grève

cri

L’année 2018 commence très fort. Après les ordonnances sur le droit du Travail, les services publics et fonctionnaires sont particulièrement dans la ligne de mire du gouvernement.
Du plan « action publique 2022 » à la réforme de la SNCF en passant par la réforme du bac et de l’accès à l’enseignement supérieur, la recette est toujours la même. Sous couvert de modernisation, le gouvernement surfe sur les dysfonctionnements réels de services publics fragilisés par des années de libéralisme et d’austérité, attise avec les médias collabos la haine des fonctionnaires supposés nantis, s’appuie sur des rapports et des concertations bidons puis adopte à la hussarde des réformes ultra-libérales dont les usagers seront perdants tout autant que les agents.

tract22mars18

cnt_so_nettoyage_2018-2

cnt_so_educ_reformes_lycee_2018

Partager cet article